Le recyclage des objets

Trier ses déchets est désormais devenu un geste citoyen et responsable. A une époque où se profile l’épuisement des ressources pétrolifères de la planète, le recyclage s’avère être très utile et permet également d’éviter les effets polluants de l’extraction et de la transformation des matières premières.


De cette dynamique vertueuse, une autre forme de recyclage a vu le jour, le recyclage créatif.

En réponse au cumul pathologique des objets qui caractérise notre société, de nombreuses personnes ont décidé de donner une seconde vie, voire une troisième vie aux objets et ce, de la manière la plus originale et la plus simple possible.

A la différence du recyclage de ce que nous jetons, le recyclage créatif n’implique pas le broyage et le compactage des objets mais la réutilisation peu commune de ces derniers. Rotation, combinaison, délocalisation ou légères modifications donnent aux objets une autre dimension naturelle.

L’imagination laisse libre cours à toutes les fantaisies comme une râpe à fromage qui devient porte-bijoux, une roue de vélo recyclées en porte-casserole, une échelle en étagère pour livre, une raquette de tennis en miroir, des chaises pliantes en porte-vêtements, une vieille valise en armoire à pharmacie, un piano en étagère, des chapeaux en lampes, une baignoire en canapé, une commode en banc, une télévision en aquarium, des skateboard en table pour enfants…

Le recyclage est aussi un moyen ludique d’économiser et de ne pas se retrouver chez soi avec des armoires et greniers pleins de choses inutiles et encombrantes.

Toujours dans l’optique d’économiser et de réutiliser, on peut agir en achetant sur des sites d’annonce en ligne où des myriades d’objets comme des meubles d’occasion attendent un nouvel acquéreur à des prix vraiment intéressants.

Que ce soit pour économiser ou pour mettre un terme à une société de consommation toujours plus destructrice, le recyclage fait désormais partie de nos modes de vie.

Grandes complices de ce phénomène, la crise et l’écologie ont donc provoqué une réelle prise de conscience : sortir de ce consumérisme effréné et laisser aux futures générations l’espoir de vivre dans une atmosphère moins polluée.

Cet article a été rédigé par Susanne, future journaliste. Que pensez-vous de ce système de partenariat ? J’ai trouvé cet échange sympa et je suis prête à retenter l’expérience si cela vous plait aussi.

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

1 Commentaire

  1. Article super intéressant! J’adore le recyclage créatif, j’ai d’ailleurs commencé depuis quelques années un abat-jour de lampe en capsules de canettes! Bon… ça prend du temps d’en rassembler autant mais la lampe n’en sera que plus cool!
    Si je peux émettre un petit bémol, j’aurais bien aimé avoir des photos de ce qu’on pouvait réaliser en recyclant ^^ et je trouve la rédaction un peu trop “professionnelle” (si je puis dire :p) pour ce type de blog

Laisser un commentaire