Pourquoi je ne reste pas vivre en Irlande ?

vivre en Irlande

Mon expérience tellement attendue en Irlande touche déjà à sa fin. J’ai adoré mes 7 mois en Irlande, j’ai découvert un très joli pays et rencontré de belles personnes. Cette expérience restera un grand moment de bonheur pour moi.  Mais… comme dans chaque pays, il y a des côtés positifs et d’autres moins et il me fallait bien trouver des défauts à ce beau pays où les habitants sont si gentils et si chaleureux.

Le temps

J’ai découvert un pays où il fait “bon vivre”, mais où la chaleur n’est présente que dans le coeur. Certes, je suis frileuse mais bon … un peu moins de vent serait bienvenu. Avec un maximum de 23°C, j’ai eu l’impression d’être au mois d’avril tout l’été, option pluie en cadeau. Par 15°C mes collègues ouvrent volontiers les fenêtres du bureau et il est impossible de prévoir quel temps il fera plus d’une heure après.

temps irlandais

La vie trop chère

Logement, voiture, nourriture, sorties … Oubliez l’appartement en centre-ville ici c’est colocation ! A 400€ la chambre en collocation je vous laisse imaginer le prix d’un studio pour vous tout seul. Cork est la deuxième plus grande ville d’Irlande mais le nombre d’habitants est légèrement inférieur à celui de Tours pour une plus grande superficie !

Avoir une voiture revient également plus chère. L’assurance voiture est très chère et il y a beaucoup de taxes pour les propriétaires de voiture. Aller chez le médecin n’est pas remboursé et l’honoraire est de 50€.

Côté nourriture, tout ce qui est importé ou industriel est plus cher. Un exemple avec le jus d’orange AVEC pulpe à 3€ le litre et demi.  Pour vivre en Irlande il faut donc changer ses habitudes alimentaires et passer au local afin d’équilibrer les comptes.

Les bus

La cause de mes coups de gueule réguliers. Le trajet en bus de ville coûte 2,10€ à Cork. En plus de ça, ils ne sont jamais à l’heure, combien de fois j’ai attendu 1h avant de voir arriver un bus ou bien je l’ai vu passer juste sous mon nez. Heureusement pour moi, je vais au travail en vélo.

bus

Difficile de se faire des amis

Voire impossible ! Ou plutôt de les revoir et de devenir amis. Les Irlandais sont toujours partants pour de longues discussions et même faire un détour sur leur trajet mais ils ne s’attachent pas à vous. Ils ont leur groupe d’amis et s’en contentent. Et entre Français ce n’est pas la super ambiance. Il y a énormément de Français à Cork, surtout des étudiants. Entre les touristes qui parlent volontairement Français aux vendeurs et ceux qui te prennent de haut en disant qu’eux ça fait 4-5-6 ans qu’ils sont là. Se retourner dans le bus et dire “Oh des Français” ne leur fera pas décrocher un sourire.

Trop altruiste

Je vous préviens, à côté nous passons pour des égoïstes … Toutes leurs actions sont générées par et pour des associations. Se faire épiler une seule jambe ! Une centaine de personnes qui nagent dans la rivière dans une eau à 15 degrés ! Une course à 4h du matin ! Des demandes de dons par téléphone, courriers ou mails ! En ville, vous croisez tous les 100 mètres une personne qui vous tend un seau … oui carrément un seau ! Pour que vous puissiez faire un don. Tout cela pour diverses associations, telles que, sensibilisation au suicide, des parents qui ont perdu un enfant, des animaux handicapés et même … sa propre cause !

Proverbe irlandais: Prends le temps d’être charitable c’est la clef du Paradis

Trop de Sandwichs

Je mange plus de pain en Irlande qu’en France. Le pain de mie est partout ! A l’étranger se sont les habitudes culinaires qui marquent le plus nos différences. Et même si j’adore tester des nouveautés, je dois avouer que les pâtes, le bon fromage et surtout la crème fraîche me manquent ! Par contre, les heures de repas du soir  me plaisent, manger à 18 ou 19h ne me dérange plus car j’apprécie avoir ma soirée de libre. Je pourrais adopter cette habitude une fois rentrée. Pour le repas du midi, je ne m’y habitue pas, manger à 14 ou 15h ne me convient pas. 

pub-irlande

Marre des pommes de terre

Ah non ! Jamais … ça j’aime bien !!

 

Mais bon ! Voilà c’est la fin de mon contrat et il était prévu que je rentre pour retrouver ma famille, mon chat et du boulot. Beaucoup de choses vont me manquer à commencer par ma famille d’accueil avec qui je pourrais rester vivre éternellement. La zennitude des Irlandais, toujours souriants et optimistes. Toute cette nature et ces paysages si verts …
Promis je reviendrai !!
Ca vous plairait de vivre en Irlande ? Vous connaissiez cette autre facette du pays ?

Partager
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

3 Commentaires

  1. Interessant de voir les cotés négatifs…
    Serieux, 1h de retard pour le bus, dans le froid et avec un sandwitch et une patate comme seul repas … je comprends que tu rentres en France !

  2. ouch reviens ici il fais encore un 26 degrés au mois d’octobre

  3. Voilà un article décalé très intéressant, l’Irlande on la connaît surtout pour sa verdure et tu nous apportes un point de vue plein de fraîcheur, moins “touriste”. Bon retour au bercail où l’été indien perdure assez longtemps chaque année 😉

Laisser un commentaire